background
  • Métiers de la santé
  • A à D
  • Agent de sécurité incendie

Fiche métier "Agent de sécurité incendie"

Technique / logistique

Quelles sont les principales activités ?

A l’hôpital, la sécurité des personnes et des biens est encore plus importante qu’ailleurs : en cela, l’agent de sécurité incendie est un acteur clé. Ses missions principales ? Prévenir et réduire les incendies et les actes de malveillance. Pour cela, il doit notamment réceptionner et traiter les appels concernant le risque incendie, procéder à la vérification périodique et à la surveillance de l’ensemble des équipements de sécurité incendie de l’établissement, traiter l’alarme ou le sinistre selon les procédures incendie, déclencher l’alarme et alerter les secours externes, les pompiers par exemple.

Il doit en outre connaître les risques particuliers que présentent certains services et effectuer systématiquement des rondes quotidiennes pour s’assurer de la bonne sécurité dans l’établissement. Chacune de ses interventions donne lieu à un rapport destiné à sa hiérarchie ou aux services publics de sécurité.

L’agent joue également un rôle important dans la sensibilisation des personnels au risque incendie, par le biais de formations régulières.

Dans le secteur de la santé, le métier d’agent de sécurité incendie s’exerce aussi bien à l’hôpital qu’en clinique.

Pour quelle rémunération ?

Le salaire mensuel brut d’un agent de sécurité incendie est d’environ 2 030€ en début de carrière et de 3 680€ en fin de carrière, primes et indemnités comprises.

Quelles sont les compétences et qualités nécessaires ?

Doté d’une bonne condition physique, l’agent de sécurité incendie doit être capable d’identifier et d’analyser les situations d’urgence. Une formation spécifique lui permet au quotidien de faire preuve de réactivité et d’efficacité dans les situations les plus alarmantes, par une bonne connaissance des matériels, des outils de diagnostic et des comportements à adopter face aux risques.

L’agent de sécurité incendie doit parfaitement connaitre et appliquer les règles, mais aussi maîtriser la communication écrite et orale.

Quelle est la formation à suivre ?

Pour exercer, un CAP, un BP, ou une formation de service sécurité incendie et assistance aux personnes (SSIAP) 1 ou 2 sont requis au minimum.

Au niveau bac, le bac pro sécurité prévention ou le brevet professionnel agent technique de prévention et de sécurité suffisent.

A l’hôpital, le recrutement se fait au grade d’ouvrier professionnel qualifié, par concours sur titre organisé au niveau local ou départemental.

Par la suite, l’acquisition du SSIAP 3 ou l’expérience professionnelle ainsi que les concours internes peuvent permettre d’accéder au corps de technicien supérieur hospitalier, en qualité de responsable sécurité incendie.

Evolutions – passerelles vers d’autres métiers :

agent de prévention et de sécurité des biens et des personnes, responsable sécurité incendie

Parole de pro Christopher, agent de sécurité incendie

J’ai choisi de devenir agent de sécurité incendie, car j’aime le mouvement… et les sensations fortes ! Dans ce métier, les nuits et les jours ne se ressemblent pas. Il faut avoir une bonne condition physique. On bouge beaucoup lorsqu’on surveille plusieurs sites. De plus, je donne souvent des formations au personnel de mon hôpital. Dans ce métier, on a encore des possibilités d’évolution. Moi par exemple, j’ai commencé comme agent de surveillance.

Métiers par ordre alphabétique