Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
  • Lyon - institut hematologie et oncologie - art à l'hôpital

Lyon - institut hematologie et oncologie - art à l’hôpital
18 août 2010

L’art à l’hôpital : le partage d’expérience

Le contexte


L’origine

Un pédiatre du Centre Léon Bérard a souhaité faire partager l’expérience dont il a été témoin au Texas Children’s Cancer Center à Houston. Dans cet hôpital américain, des artistes travaillent tout au long de l’année auprès des enfants et adolescents afin de créer des œuvres. Ce projet concerne tous les arts : arts plastiques, théâtre, littérature, poésie, etc.

L’institut d’Hématologie et d’Oncologie Pédiatrique (IHOP) étant en construction, un projet "Dessine-moi un hôpital", a été soumis à l’autre partenaire du groupement de coopération sanitaire, les Hospices civils de Lyon.

Il s’agissait de faire intervenir des artistes auprès d’enfants et adolescents suivis dans les services de cancérologie et d’hématologie des deux hôpitaux pour créer des œuvres dont nous nous servirions comme éléments de décor du futur Institut. Ce travail des enfants des deux services permettant de symboliser par là même la réunion de deux institutions jusqu’alors distinctes.

La finalité

Créer un véritable projet d’éducation à l’art pour les enfants et adolescents hospitalisés et suivis à l’IHOP : favoriser l’acceptation des soins par les enfants et les adolescents, contribuer à leur bien-être et leur procurer des moments d’évasion au cours de leur difficile cheminement vers la guérison.

Cette action permet aussi aux jeunes de disposer d’une opportunité éducative originale et de découvrir de nouveaux horizons à travers les différents arts. Elle est également susceptible de susciter de nouvelles vocations. Enfin, elle leur offre la possibilité d’inscrire leur passage dans l’hôpital dans une œuvre durable puisque les différentes réalisations artistiques serviront de décor à l’IHOP.

La description du dispositif

Chaque enfant, en fonction de son âge, de la durée de son hospitalisation et de son état général, réalise un module plus ou moins complexe qui est ensuite intégré à l’une des œuvres finales. Ces œuvres sont réalisées dans le respect des protocoles thérapeutiques. Chacun travaille sur un morceau des œuvres qui seront rassemblées au final, symbolisant ainsi l’union des deux services dans l’IHOP.

Les acteurs

Les médecins, soignants, animateurs et professeurs des écoles des services d’oncologie et d’hématologie des deux établissements (CHU et CLCC) ainsi que les chargés de communication. Ainsi que la présidente d’une association lyonnaise qui intervient à titre bénévole notamment pour le recrutement des artistes.

La réalisation


La mise en œuvre

La pérennisation du budget destinée au financement du projet. « Art à l’hôpital » est en effet entièrement financé par des dons d’associations. Nous avons bénéficié de l’aide de la Mission "Culture à l’hôpital" pour l’année 2006. Mais chaque semestre, nous ne savons pas si nous allons boucler l’année. Nous n’avons toujours pas trouvé de solutions pour pérenniser ce financement.

Tous les acteurs sont impliqués : la volonté des artistes, la joie des enfants à participer au projet, la motivation des équipes d’une part celle des animateurs du CHU, d’autre part celle des professeurs d’école du CLB. Les animateurs et les professeurs d’école servent de liens entre les enfants et les artistes. Les soignants des services et les médecins des deux institutions s’impliquent dans la recherche de financements.

Le calendrier

Depuis septembre 2005, deux artistes plasticiens interviennent, un jour par semaine pendant la période scolaire, auprès des enfants hospitalisés.

Été 2006 : une 1ère œuvre est réalisée "Rêves de gosses" : l’œuvre comporte quatre grandes toiles animées sur le thème des objets volants. Elle a été réalisée pour l’étape régionale du Tour de France aérien 2006.

Août 2006 : participation à l’exposition annuelle « Making a Mark® » au TCCC de Houston. Une œuvre a été offerte à l’hôpital du Texas et reste exposée là-bas : il s’agit d’un "Tournicotton". Un nouveau "Tournicotton" sera réalisé par les enfants des deux hôpitaux.

D’autres projets sont en cours : "Chaussures animées" : il s’agit de chaussures animées et peintes par les enfants.

Mai - Septembre 2007 : préparation de l’intégration des différentes œuvres dans le futur IHOP.

Décembre 2007 : inauguration de l’IHOP et installation des œuvres réalisées par les enfants dans le décor de l’hôpital.

Janvier 2008 : réflexion pour le lancement d’autres projets artistiques autour de la mode, de la gastronomie et poursuite de l’action arts plastiques avec les deux plasticiens engagés dans le projet dès 2005.

Ce programme se poursuit à l’IHOP et motive toujours autant les acteurs : enfants, adolescents, artistes, médecins et soignants.

Depuis, différents rendez-vous sont organisés, chaque semaine, avec des chercheurs du CNRS (« La science sans blues » et « Des archéologues à l’hôpital »), avec deux musiciens pour la réalisation d’un disque, avec une graphiste et une artiste plasticienne.

Deux grands projets :

  • Mars 2008 – Juin 2011 : « Les jeunes créateurs » - Une mini-école de stylisme se déroule dans une salle d’art spécialement aménagée de l’IHOP au sein de l’Espace Adolescents. Le travail d’une année a fait l’objet d’un défilé de mode le 5 octobre 2009 au Musée des Tissus de Lyon avec pour marraine Agata Ruiz de la Prada. En mars 2010, un carnaval a également été organisé avec les costumes réalisés par les jeunes. Cet atelier se poursuit aujourd’hui encore, avec un grand succès.
  • Mars 2010 – 2011 : « Les Ateliers du goût » - Les enfants atteints de cancer rencontrent certaines difficultés en ce qui concerne l’alimentation. Un programme a été élaboré avec les chefs de l’Association des Toques Blanches Lyonnaises afin d’élaborer des recettes répondant aux contraintes alimentaires liées à la prise en charge. Ces recettes seront publiées dans un livre.

Comment et combien

Recettes 2006 - 2007 : 45 000 €
Dépenses 2006 - 2007 : financement des artistes : 40 000 €, achats de matériels et fournitures pour les œuvres (papiers, stylos, peintures, plexiglas pour encadrement etc.) : 5 000€
Recettes réunies grâce aux financements de plusieurs associations sur 2005, 2006 et 2007 et d’une subvention de 10 000 euros dans le cadre de Culture à l’hôpital en 2006.

Ce projet a été présenté à des associations par les médecins, un dossier de présentation leur a été envoyé et des médecins sont intervenus auprès des représentants de ces associations.
Des relations presse ont été réalisées.
Ce projet est uniquement financé par des partenaires extérieurs : Galérians Press Club, Rotarys Lyon sud notamment.

La place des usagers

Pour l’instant, les associations d’usagers ne sont pas intervenues dans ce projet. Mais l’association Loisirs à l’hôpital (blouses roses) pourrait être sollicitée

La communication

Présentation du projet dans les revues internes des deux établissements.
Relations presse en Rhône-Alpes : Le défilé de mode du 5 octobre a fait l’objet de nombreux reportages et notamment d’un reportage dans le cadre du Journal télévisé de 13 heures de France 2.
Participation à l’exposition annuelle "Vœux d’artistes", devenue en 2007 "Les 111 des arts".
Mise en ligne du projet sur les sites Internet des CHU de Lyon et CLB dans le cadre d’actualités.

Et après…


Les résultats

Les enfants associés au projet attendent les artistes avec impatience et leurs parents les encouragent. C’est la plus belle des plus values pour nous. Ce décor offre aussi un autre regard de la cancérologie aux acteurs extérieurs. Nous allons poursuivre notre expérience, moyennant la poursuite de financements par des associations.

L’évaluation et le suivi

Plus de 100 enfants, âgés de 3 à 18 ans, ont participé au projet depuis 2005. Notre principal indicateur est le nombre d’enfants et d’adolescents participants. Dans le cadre de notre réflexion, nous essaierons de trouver d’autres modalités d’évaluation.

Quelques conseils et témoignages

L’engagement d’artistes sur un projet précis et à long terme, leur connaissance du monde de la santé, de la cancérologie et des pratiques d’un service hospitalier.

Les bonnes relations entre les différents acteurs les artistes interviennent une fois par semaine à heures fixes, en dehors des temps de soins. Communiquer en interne sur ces projets : réunions de préparation indispensables. Ces temps d’échanges doivent réunir tous les acteurs.
Fréquence : trimestrielle minimum.

Le message : le sourire des enfants et leur joie de venir passer un après-midi à dessiner, peindre et créer est la plus belle des récompenses pour tous les acteurs impliqués des soignants aux membres des associations qui ont financé ce projet.

Vos droits en région

Que vous viviez en Bretagne, en Nord-Pas-de-Calais ou en Midi-Pyrénées, cliquez sur votre région et découvrez comment vos droits y vivent !
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page