accueil du site > Punaises de lits > Questions / Réponses sur les punaises de lits

Questions / Réponses sur les punaises de lits

13 mars 2012
rss_off
Imprimer Grossir la taille des caractères taille de caractères normals
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace
fermer

Questions/réponses rédigé en lien avec Pascal DELAUNAY, Entomologie-Parasitologie, Praticien Hospitalier, CHU de Nice

Qu’est ce qu’une punaise de lits ?

La punaise de lits (ou Cimex lectularius) figure parmi les plus anciens parasites de l’homme. C’est un petit insecte de la taille d’un pépin de pomme, qui a un corps de forme ovale. Brun et sans aile, un adulte à jeun mesure environ 5 à 7 mm de long. Apres s’être nourri, il grossit légèrement et prend une teinte rouge sang foncé.

La punaise de lits se nourrit la nuit, principalement de sang humain. Elle ne peut pas grimper facilement sur le métal ou les surfaces polies, encore moins voler ou sauter. Pendant le premier mois de la contamination d’une habitation, les nuisances sont peu ou pas perçues par les habitants. Lorsque le lien est fait entre les piqures durant le sommeil et la présence des insectes, l’infestation peut-être déjà assez importante.

A quoi ressemble une piqure de punaise de lits ?

La piqûre de punaise de lits est souvent indolore au moment même de la piqûre. Mais 1 à 2 heures plus tard apparaissent des démangeaisons et des traces rouges sur la peau comme une piqûre de moustique. On trouve généralement de trois à quatre piqûres souvent en rang d’oignon ou groupées au même endroit sur la peau. Les piqûres se localisent généralement sur les parties non couvertes des bras, des jambes et du dos.

La réaction cutanée dépend de la sensibilité de l’individu :

  • Certaines personnes ne savent même pas qu’elles ont été piquées et ne verront aucune piqûre ;
  • Pour certains, les piqûres disparaissent au bout de quelques heures voire quelques jours sans traitement ;
  • Pour d’autres, elles se manifestent par une réaction allergique plus ou moins localisée, avec des boursouflures prurigineuses rouge vif assez douloureuses pouvant évoluer en réaction généralisée.Si vous souffrez de démangeaisons persistantes, consultez votre médecin qui pourra vous prescrire une crème pour vous soulager. Il est toujours préférable de ne pas gratter afin de ne pas sur infecter les lésions.

Où peut-on trouver des punaises de lits ?

On les trouve partout dans le monde, dans tous les lieux de vie, quelque soit le climat : hôtel, chambre d’hôtes, hôpitaux, maisons de retraite, crèche, école, dortoir sont les lieux possibles de contamination.

Les infestations de maisons et d’hôtels sont en augmentation depuis quelques années.

Pourquoi les infestations par les punaises de lits sont-elles en hausse ?

Depuis la fin des années 1990, les punaises de lits sont revenues en force mais les raisons de cette recrudescence ne sont pas clairement connues. Des facteurs, tels que l’accroissement des voyages internationaux et l’apparition des résistances aux insecticides ont probablement contribué à la propagation des infestations. .

Comment savoir si j’ai des punaises de lits dans mon habitation ?

Les punaises de lits aiment les espaces sombres et les endroits calmes. Les chambres à coucher et salon avec canapé sont les pièces principalement ciblées. Ces insectes sont petits et surtout leurs larves (1 à 2 mm). Il est difficile de les repérer, car ils peuvent s’insinuer dans les moindres espaces. De plus, ils se nourrissent la nuit.

Une infestation de punaises de lits se constate cependant par :

  • La présence de piqûres visibles sur la peau, souvent en rang d’oignon ou groupées. ;
  • La présence de punaises et de leurs déjections : petites taches noires sur le matelas, les draps, le sommier ou les murs ;
  • La présence de grandes et longues traces de sang sur les draps. Elles sont dues à l’écrasement des punaises lors du sommeil de la personne.

Les punaises de lits ne sont pas limitées à un type d’habitation. On peut en trouver à l’intérieur de maisons individuelles, de maisons plurifamiliales, d’immeubles d’habitation, d’hôtels, d’avions et d’hôpitaux. La propreté d’une habitation n’est pas un facteur évitant une première infestation. Par contre une bonne hygiène et donc une détection rapide permet d’éviter les hyper-infestations.

Tout le monde peut être victime chez lui d’une infestation et leur présence n’indique pas un manque de propreté.

Comment les punaises de lits se propagent ?

La punaise de lits a deux manières de se déplacer, de manière active et passive.

De manière active, la punaise marche lors de sa recherche du repas sanguin. Chaleur et dégagement de gaz carbonique aux heures sombres sont les deux attractifs principaux.

De manière passive, les voyages et déplacements permettent aux punaises de lits de migrer vers de nouveaux endroits par l’intermédiaire des vêtements ou des bagages. Cette propagation est facilitée par l’aptitude de la punaise de lits à survivre plusieurs mois sans se nourrir.

Est-ce que les punaises de lits peuvent nuire à ma santé ?

Elles sont principalement connues pour les atteintes dermatologiques et allergiques qu’elles occasionnent allant de la simple piqûre à des manifestations généralisées pouvant s’apparenter à une urticaire. La sensibilité d’une personne peut s’accroître si le nombre de piqûres augmente. En cas d’infestation sévère, les punaises de lits peuvent être aussi sources de troubles psychologiques variés, voire aussi d’anémie.

A ce jour, les punaises de lits ne sont pas des vecteurs de maladies.

Comment peut-on soigner les piqûres de punaises des lits ?

Les piqûres de punaises de lits disparaissent naturellement sous les dix jours et ne nécessitent pas de soins particuliers. Nettoyez-vous la peau et essayez de ne pas vous gratter pour éviter toute sur-infection.

Si vous souffrez de démangeaisons persistantes, consultez votre médecin qui pourra vous prescrire une crème pour vous soulager.

Comment éviter une infestation par des punaises de lits ?

  • Lorsque vous voyagez, inspectez éventuellement le lit de la chambre d’hôtel pour détecter la présence de punaise de lit.
  • Soyez vigilant avant de rapporter des meubles et des matelas usagés. Veillez à inspecter minutieusement et à nettoyer ces articles avant de les installer dans votre maison.

Si vous pensez avoir été piqué par des punaises de lits : à la maison, lavez vos vêtements immédiatement après le retrait de la valise. Laver votre valise, selon sa forme, dans la machine à laver, sous la douche ou dans la baignoire.

Que puis-je faire si j’ai des punaises de lits chez moi ?

La lutte mécanique, c’est-à-dire sans utilisation d’insecticide, est fortement conseillée voire primordiale dans un premier temps pour diminuer et supprimer au maximum le nombre de punaises de lits.

Il faut cependant éviter de les disperser, ce qui rendrait leur élimination plus ardue et diminuerait les chances de succès du traitement. Ne jetez pas les meubles qui vous semblent infestés (ex. lit, sofa), et ne déplacez rien au risque d’aggraver la situation ou de contaminer les voisins.

  • Utilisez un aspirateur muni d’un bec suceur pour capturer les œufs et les insectes. Attention ! L’aspirateur ne les tue pas, ils peuvent alors ressortir quelques minutes ou heures plus tard. Le conduit d’aspirateur devra être nettoyé et le sac obturé ou emballé dans un sac plastique et jeté dans une poubelle extérieure pour éviter toute contamination d’autres sites ;
  • Lavez à la machine tous vos vêtements, oreillers et linge de maison (à plus de 55°C pour tuer les insectes), si vous suspectez qu’ils sont contaminés ;
  • Le nettoyage à la vapeur à 120°C détruit tous les stades de punaises de lits au niveau des recoins ou des tissus d’ameublement ;
  • Obturez les fissures et les fentes se trouvant entre les plinthes, sur les cadres de lit en bois et sur les murs en les calfeutrant. Réparez ou enlevez le papier qui se décolle, resserrez les plaques d’interrupteur ;
  • Les bombes « fuger » à dégoupiller au milieu de la pièce ne sont pas conseillées car inefficaces, le nuage insecticide n’atteint pas la totalité des recoins.

Limitez l’application de produits insecticides par vous-même. Les personnes inexpérimentées ont beaucoup de difficultés à régler un problème de punaises de lits et s’exposent de plus à ces insecticides en raison des usages répétés qu’elles en font.

Si vous continuez à voir un grand nombre de punaises de lits, contactez un spécialiste de la lutte antiparasitaire ou les services d’actions de salubrité ou d’hygiène de votre Mairie. Ces professionnels de la gestion antiparasitaire, adopteront des méthodes de lutte qui allient des techniques et produits efficaces.

Ils pourront, mettre en œuvre, avec vous, une lutte dite directe (démontage et nettoyage du mobilier, du linge, et de la literie – cf. question précédente) afin de supprimer tout stade de développement de cet insecte.

Cette démarche sera couplée à une lutte indirecte (application d’un insecticide ciblant les insectes rampants en des points stratégiques : pieds du lit, plinthes, niches et fissures du mur, pourtour des fenêtres, seuils des portes, matelas) visant le contact avec l’insecte lors d’une sortie nocturne.

Concernant les hébergements collectifs, l’article 61 du Règlement sanitaire de votre département décrit les mesures prophylactiques à mettre en œuvre dans les hébergements collectifs. Il revient au maire de la commune d’implantation de l’établissement de prescrire ces opérations de désinsectisation.

<p>Madame Marisol Touraine</p>

Marisol Touraine - Ministre des Affaires sociales et de la Santé

Mots-clés

Service Public Legifrance Gouvernement IGAS

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.