background
  • Métiers de la santé
  • O à W
  • Responsable facturation

Fiche métier "Responsable facturation"

Management / administratif

Quelles sont les principales activités ? A l’hôpital, une facturation suivie et rigoureuse est indispensable pour permettre la tenue correcte des comptes, mais aussi la perception de recettes qui pourront être réinvesties dans la modernisation des dispositifs médicaux ou des équipements nécessaire à une bonne prise en charge des patients. Pour cela, le responsable de la facturation est chargé de mettre en œuvre, de suivre et de contrôler le cadre budgétaire de son établissement, en collaboration avec ses interlocuteurs internes et externes.

Le plus souvent rattaché à la direction de l’hôpital, le responsable facturation assure le management d’une équipe qui assure notamment le suivi du traitement des factures patients ou fournisseurs, vérifie les coordonnées des patients dans leurs dossiers…

A son niveau, le rôle du responsable facturation est stratégique : il doit être en mesure d’élaborer, de mettre en place et de suivre le plan budgétaire et comptable de son établissement, d’exploiter des tableaux de bord spécifiques à son domaine d’activité, d’en tirer une analyse et d’en dresser le bilan, afin de doter l’hôpital ou la clinique d’une comptabilité analytique satisfaisante. Celle-ci, également appelée comptabilité de gestion, permet de décomposer et de calculer les coûts des activités cliniques ou supports - blanchisserie, restauration, imagerie médicale… - et de les comparer à ceux d’autres établissements, en vue de les ajuster si nécessaire. Le métier de responsable facturation s’exerce aussi bien à l’hôpital qu’en clinique.

Pour quelle rémunération ? Le salaire mensuel brut d’un responsable facturation est d’environ 1 680€ en début de carrière et de 3 120€ en fin de carrière. S’il est directeur d’hôpital, son salaire mensuel brut sera d’environ 2 100€ en début de carrière et de 4 900€ en fin de carrière.

Quelles sont les compétences et qualités nécessaires ? Organisé, le responsable de la facturation fait preuve d’une grande vigilance au moment de l’inventaire et de la clôture des comptes annuels. Il maîtrise les normes comptables ainsi que les logiciels de traitement comptable et fiscal. Curieux, il est à l’écoute des évolutions fiscales, sociales ou juridiques. L’autonomie et les qualités relationnelles sont primordiales. Ce professionnel doit, en effet, faire preuve d’un bon contact avec la direction de l’établissement, les personnels et les fournisseurs. En charge de l’animation d’une équipe, il doit disposer de solides qualités managériales.

Quelle est la formation à suivre ? A l’hôpital, le métier de responsable facturation est souvent exercé par des attachés d’administration hospitalière ou, pour les établissements de taille importante, par des directeurs d’hôpital adjoints, en charge de ces questions. Néanmoins, il est également possible d’y accéder, ainsi qu’en clinique, au niveau licence de gestion ou diplôme bac + 3 en comptabilité et gestion.

Évolutions / passerelles vers d’autres métiers : directeur d’hôpital, contrôleur de gestion, toute fonction managériale au sein d’un établissement de santé

Parole de pro Tristan, responsable de la facturation

A l’issue de mon cursus en gestion, j’étais à mille lieues de penser que je travaillerais un jour dans un hôpital : je n’y avais même jamais pensé ! Aujourd’hui, j’exerce le métier de responsable facturation dans un établissement hospitalier de taille moyenne. Je découvre un peu plus chaque jour le travail en équipe et c’est très agréable. C’est un métier ou il faut aimer les chiffres, mais pas seulement : de nature plutôt ouverte, je me sens pleinement associé à la vie de l’hôpital. Quand il y a un projet d’achat de matériel, on me demande mon avis.

Métiers par ordre alphabétique