accueil du site > Informations pratiques > Métiers, concours, examens et recrutements > Thanatopracteur (examen d’accès au diplôme national)

Thanatopracteur (examen d’accès au diplôme national)

3 août 2010
rss_off
Imprimer Grossir la taille des caractères taille de caractères normals
  • twitter
  • Facebook
  • Google
  • Googlebuzz
  • Live
  • Del.icio.us
  • technorati
  • viadeo
  • Yahoo! Bookmarks
  • Myspace
fermer

1 - Présentation du métier
2 - Textes de référence
3 - Conditions d’accès
4 - Nature des épreuves
5 - Aides à la préparation
6 - Calendrier / modalités d’inscription
7 - Résultats
8 - Contacts


1 - Présentation du métier

Le thanatopracteur intervient sur le corps des défunts, à la demande expresse de la famille, pour une réalisation de soins qui rendent au mort un aspect présentable. En France, environ un décès sur quatre donnerait lieu à l’intervention d’un de ces techniciens.

Le thanatopracteur opère le plus souvent seul, dans une chambre funéraire ou au domicile du défunt dans 85 % des cas.

Pour commencer, le thanatopracteur déshabille, nettoie et désinfecte le corps du défunt, avant d’injecter dans les artères un produit à base de formol. Cette opération a plusieurs finalités : stopper l’évolution bactérienne, normalement très rapide, freiner la destruction cellulaire conduisant à la décomposition des tissus et évacuer des liquides physiologiques très bactériens.

Il incinère ensuite ces liquides, draine les gaz qui se sont accumulés dans le corps, suture les incisions qu’il a pratiquées et procède au drainage des orifices naturels. Selon l’état du cadavre et la durée de conservation envisagée, il utilise des produits plus ou moins dosés en formaldéhyde.

Pour finir, il rhabille le défunt, le maquille avec des cosmétiques adaptés pour le rendre présentable à la famille et aux proches lors de l’exposition en salon funéraire ou au domicile. L’ensemble de ces opérations demande entre 1 h 30 et 2 heures, parfois davantage si un moulage du visage du défunt est nécessaire.

Les principaux risques du métier sont liés à l’utilisation de produits toxiques et d’instruments tranchants et piquants. Le risque nosocomial n’est pas négligeable non plus, dans le cas où le défunt sur lequel opère le thanatopracteur a séjourné auparavant en hôpital.


2 - Textes de référence

  • Décret 2010-516 du 18 mai 2010 (PDF - 48.9 ko) fixant les conditions d’organisation de la formation et de l’examen d’accès au diplôme national de thanatopracteur
  • Arrêté du 18 mai 2010 (PDF - 105.9 ko) fixant les conditions d’organisation de la formation et de l’examen d’accès au diplôme national de thanatopracteur
  • Arrêté du 18 août 2010 (PDF - 58.5 ko) portant nomination des membres du jury national chargé d’examiner les candidats au diplôme national de thanatopracteur

3 - Conditions d’accès

Conditions requises :

Les candidats au diplôme national de thanatopracteur doivent avoir suivi les formations théorique et pratique dont les durées, les matières enseignées et les modalités du cursus sont déterminées dans l’arrêté du 18 mai 2010.

Inscription à l’examen :

Le candidat remplit le formulaire et joint une attestation de fin de formation théorique délivrée par le centre de formation ayant dispensé l’enseignement.

Inscrivez-vous en ligne


4 - Nature des épreuves :

L’examen en vue de l’obtention du diplôme national de thanatopracteur comporte :

1 - Une épreuve écrite anonyme d’une durée de six heures, notée sur 200 points, portant sur l’ensemble des matières définies à l’annexe 2 ;

2 - Une évaluation de la formation pratique en entreprise notée sur 400 points.

L’épreuve écrite pour l’obtention du diplôme national de thanatopracteur est corrigée par les membres du jury national désignés par le président du jury national. Toute note égale à 0 obtenue dans l’une des matières suivantes composant l’épreuve écrite est éliminatoire :
― théorie des soins ;
― réglementation funéraire.


5 - Les aides à la préparation :


6 - Calendrier/modalités d’inscription


7 - Les résultats :


8 - Les contacts :

Service organisateur :
Pour toute demande de renseignements :

Vous pouvez vous adresser au Pôle accueil
Concours administratifs et examens professionnels de la fonction publique d’Etat organisé par le ministère du travail, de l’emploi et de la santé.
Accueil du public :
de 9h30 à 12h et de 14h à 17h30
Direction des ressources humaines
Sous-direction des emplois et des compétences - Bureau du recrutement
10, place des cinq martyrs du lycée Buffon – 75015 PARIS

Nous contacter par téléphone, au : 01 40 56 60 00

ou

En remplissant le formulaire "Qui contacter ?"

<p>Madame Marisol Touraine</p>

Marisol Touraine - Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes

Mots-clés

Service Public Legifrance Gouvernement IGAS

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).
Vérifiez ici.